nerestezpassurunechec

Ne restez pas sur un échec !

L’école vous a laissé de mauvais souvenir ? Les bulletins de note vous effraient plus qu’un avis d’imposition ? Ne soyez pas dégoûté de l’apprentissage pour autant !

Si les méthodes d’éducation et d’évaluation de l’école publique ne vous ont pas convenu, n’en déduisez pas que vous n’aimez pas ou n’êtes pas fait pour apprendre. La preuve : vous êtes peut être amateur de films documentaires, ou vous êtes obsédé par ce solo de guitare que vous travaillez depuis des semaines. Cela aussi, c’est de l’apprentissage ! Vous vous en rendez bien compte, vous éprouvez de la satisfaction à progresser dans les domaines qui vous tiennent à coeur. Alors pourquoi ne pas progresser dans votre domaine professionnel ?

Cependant, reprendre une formation, ça ne se fait pas sur un coup de tête ! Faites le point sur vos motivations et vos objectifs. Un bilan de compétence ou un CEP peut s’avérer très utile (pour en savoir plus, c’est par ).

Renseignez vous également sur les conditions de travail du métier ou du poste visé, surtout si vous comptez changer d’activité ! Rien ne vaut le terrain pour s’en rendre compte : allez sur des salons, rencontrez des pros !

Une fois que vous serez absolument déterminé et que vous aurez choisi la formation qui correspond à vos besoins, il faut la financer ! Pour cela, plusieurs options s’offrent à vous, n’hésitez pas à mobiliser votre CPF(vous ne savez pas ce que c’est ? Cours de rattrapage ici ), ou si vous êtes employé, à solliciter votre employeur qui pourra vous soutenir.

Laisser un commentaire