martineformatrice

Martine, formatrice « les personnes ayant passé leur CLéA veulent revenir pour de nouvelles formations »

Aujourd’hui, nous partons à la rencontre de Martine, directrice d’un centre de formation en région parisienne.

Bonjour Martine, pourriez vous nous décrire votre centre de formation en quelques mots ?

“ Nous sommes une structure moyenne indépendante sans grande prétention. Nous recevons tous types de publics, pour tous types de formation, que ce soient des particuliers ou des entreprises”

Votre centre propose la formation au CLéA depuis janvier 2016. Qu’est-ce qui vous a motivé à vous inscrire dans cette démarche ?

“ Des relations qui appartenaient à des organismes évaluateurs ont voulu diriger vers moi des personnes qui avaient besoin de formation afin de valider leur CLéA. Je ne connaissais alors pas du tout ce certificat, mais j’ai tout de suite été emballée. Un certificat interprofessionnel qui garanti l’employabilité et la capacité d’évoluer des individus les moins formés ou diplômés, c’est vraiment original !”

Quels retours pouvez vous nous donner après ces quelques mois de dispositif CLéA ?

“Que du positif ! Nous avons déjà formé plus de 80 personnes pour le passage de CLéA, et elles l’ont toutes validé avec succès. Cela a permis a certaines de retrouver un emploi, ou d’être mieux formées pour le poste qu’elles occupaient. Je pense d’ailleurs à une des premières personnes que nous avons formée avec qui je suis restée en contact, et qui est bien décidée à valider son bac pro travaux publics, et qui vise même un BTS géomètre topographe par la suite. Maintenant qu’elle a progressé, on ne peut plus l’arrêter !”

Quel avenir voyez vous pour CLéA ?

“C’est en train de devenir une certification de référence pour les moins diplômés, voire un incontournable ! Quand on connaît toutes les compétences que valide le certificat, il pèse clairement sur la balance lors d’un entretien d’embauche pour un recruteur par rapport à des candidats qui ne l’auraient pas. Pour les personnes déjà employées, c’est la garantie pour leur employeur de l’adaptabilité et la capacité à évoluer de ses salariés.”

Merci Martine pour cet entretien, nous vous souhaitons encore de nombreuses formations fructueuses !

Laisser un commentaire