cle-a-n1

Clé A , la première formation demandée !

Entre toutes les formations éligibles au CPF, il est difficile de s’y retrouver et de reconnaître celles qui sont pertinentes pour votre projet sans l’aide d’un professionnel.

Cependant, le dispositif reste toujours aussi attractif : en janvier 2016, on comptait 2 496 809 ouvertures de comptes et 212 401 dossiers de formation CPF validés. De tous ces dossiers, 159 581 concernaient des demandeurs d’emploi, soit 79 % !

Et dans le top 10 des formations choisies par ceux-ci, c’est CLéA qui arrive en tête avec 15 940 dossiers constitués, alors ,n’hésitez plus !

 

classement-formations

managementcompliqueconnecte

Un management compliqué ? La solution est connectée !

Les entreprises font face à des défis managériaux de plus en plus importants. La multiplication des projets, des clients, des fournisseurs, les équipes de plus en plus variées et les structures de plus en plus complexes rendent la compréhension et la gestion de l’entreprise moins évidentes.

De nombreuses solutions informatiques ont été développées afin de pallier à ce problème, mais elles sont également variées et complexes, et ce n’est pas toujours facile de s’y retrouver. Petit tour d’horizon des indispensables :

Le CRM

Cet acronyme signifie Customer Relationship Management, soit la gestion de la relation client. Par extension, on désigne par ce terme les logiciels destinés à la gestion commerciale.

Ceux-ci permettent de gérer une base de données riche et importante centralisée pour toute l’entreprise. Le CRM regroupe vos clients, vos prospects, et les requêtes du service client.

Fini de chercher à joindre vos commerciaux pour des informations qu’ils gardent dans leur carnet, tout est à portée. Selon les fonctionnalités que vous choisissez pour votre CRM, vous pouvez même bénéficier d’outils de prévision et d’analyse.

La gestion de projet

Mener à bien un projet complexe qui multiplie les étapes et les collaborateurs est toujours une épreuve. Vos documents de travail existent en 10 versions différentes, vous perdez vos informations parmi des centaines de mail, les deadlines changent à tout va ?

Il est certainement temps de vous équiper d’une solution de gestion de projet !

Les plus simples vous permettent gratuitement d’établir des plannings et dépendances entre les différentes tâches, les plus complexes analysent la rentabilité de vos projets : il y en a pour tous les besoins, à vous de bien les définir !

Le must : un ERP

ERP pour entreprise ressource planning ou progiciel de gestion intégré en français. Ces applications peuvent couvrir toutes les fonctions de votre entreprise en fonction de vos besoins:

la production, les ventes, la comptabilité, la logistique ….

Un véritable couteau suisse en somme ! Celui-ci permet une unicité des informations entre tous les services et une actualisation de celle-ci en temps réel. Finies les doubles saisies !

Seule ombre au tableau : les ERP sont coûteux et difficiles à prendre en main. Il est crucial de bien cerner vos besoins et de paramétrer le logiciel en conséquence si vous souhaitez vous équiper, sous peine de subir une importante perte de temps et d’argent.

Avec votre entreprise connectée, le pilotage ne devrait plus vous effrayer ! Il est cependant évident que pour tirer le meilleur parti des progrès informatiques en matière de gestion, il faut vos équipes sachent les utiliser au mieux. Pour une transformation digitale optimale, pourquoi ne pas vous certifier CLéA ?

 

desespereoumalinforme

Reprise/recherche d’emploi : désespéré ou mal informé ?

Vous avez beau postuler partout où vous le pouvez, les recruteurs n’ont que des réponses négatives, quand ils daignent vous faire un retour. Vous ne savez plus où et comment chercher? Peut-être avez-vous oublié quelques pistes essentielles !

Le CEP

Le conseil en évolution professionnel est un accompagnement gratuit et personnalisé par un conseiller pour faire le point sur votre situation et éventuellement élaborer un projet d’évolution.

Celui-ci est accessible à tout actif, que vous soyez indépendant, salarié, chef d’entreprise ou en recherche d’emploi.

Adapté à tous, c’est un bon moyen pour savoir où vous en êtes et où vous voulez aller !

La VAP

La validation des acquis professionnels est un dispositif vous permettant de poursuivre des études supérieures sans avoir le diplôme ou titre requis. Elle a pour but de rétablir l’équilibre entre les acquis provenants de l’enseignement classique et ceux de l’expérience professionnelle. Elle est par exemple particulièrement adaptée aux autodidactes qui veulent valoriser leurs savoirs. Le candidat à la VAP doit tout de même participer à une formation, mais il gagne un à deux ans. Vous pouvez faire une demande pour une VAP quel que soit votre âge ou votre niveau d’études du moment que vous justifiez d’au moins 3 ans d’expérience dans le domaine du diplôme visé, alors n’hésitez plus !

La VAE

La validation des acquis de l’expérience, cousine de la VAP, permet de valoriser votre expérience afin de valider, entièrement ou partiellement,un diplôme. Elle vous permet également d’accéder à une formation sans avoir le niveau d’études initialement requis pour celle-ci. Comme pour la VAP, il vous faudra justifier de trois ans d’expérience en rapport avec la qualification demandée. En plus, vous pouvez financer votre VAE grâce à votre CPF, vous avez tout à y gagner !

pourquoirecruterquandlestalentssontaportee

Pourquoi recruter quand les talents sont à portée ?

Parfois, recruter un collaborateur lorsque l’on recherche des compétences précises peut s’avérer être un vrai calvaire. Entre le temps passé à rechercher un candidat, les frais générés par le recours à un chasseur de tête ou un cabinet, le coût d’un recrutement peut vite s’avérer élevé. Plutôt que de chercher la solution ailleurs, pourquoi ne pas regarder du côté de vos collaborateurs ? Lire la suite…

nerestezpassurunechec

Ne restez pas sur un échec !

L’école vous a laissé de mauvais souvenir ? Les bulletins de note vous effraient plus qu’un avis d’imposition ? Ne soyez pas dégoûté de l’apprentissage pour autant ! Lire la suite…

opca

Les OPCA, pour récolter les fonds de la formation

Les OPCA, vous connaissez ? N’ayez pas peur, ce n’est pas un acronyme inutile et compliqué, bien que les OPCA soient mal connus. Il s’agit des Organismes Paritaires Collecteur Agréés. Mais qu’est-ce que c’est ?

Il s’agit de structures associatives qui collectent les participations financières des entreprises à la formation professionnelle continue, tout simplement ! Il en existe 20 qui correspondent chacun d’une branche professionnelle spécifique.

En effet, chaque entreprise a pour obligation de verser des fonds à ces organismes, qui sont mutualisés pour être reversés quand elles font des dépenses de formation.
En plus de cette mission de collecte, les OPCA apportent également informations et conseils aux entreprises, par exemple pour les aider à gérer leurs plans de formations. Ils financent donc les formations jugées nécessaires aux missions des entreprises et à l’évolution des compétences de leurs salariés.

Vous comprenez mieux le rôle et l’importance des OPCA ? N’oubliez pas, c’est grâce à eux que vous pouvez passer votre CLéA !

mieuxchercherunemploi

Cherchez mieux votre emploi !

Chercher un emploi, c’est un travail à temps plein ! En effet, la concurrence se faisant de plus en plus rude sur le marché de l’emploi, il ne suffit plus d’envoyer un modèle type de lettre de motivation et le même CV à toutes les entreprises qui vous intéressent. Il existe cependant quelques astuces simples pour optimiser votre recherche et mieux taper dans l’oeil des recruteurs !

Vendez-vous !

Faites comprendre aux recruteurs que vous êtes LA personne qu’ils recherchent ! Pour cela, n’envoyez pas le même CV et la même lettre de motivation à tour de bras. Il vaut mieux une candidature bien travaillées que dix candidatures bâclées !

Renseignez vous sur l’entreprise qui vous intéresse : ses forces, ses faiblesses, ses concurrents, son environnement. Valorisez ces connaissances dans votre lettre de motivation ! Montrez au lecteur que vous connaissez son entreprise et ses besoins pour mieux prouver que vous y répondez !

Travaillez votre CV !

Comme pour la lettre de motivation, il faut mettre en valeur dans votre CV les expériences et les compétences qui seront le plus appréciées dans le poste auquel vous postulez,et pour bien les cibler, il faut se renseigner !

L’esthétique du CV est très importante, il doit ressortir parmi tous les autres ! Il existe des outils sur internet qui sont très accessibles si vous n’êtes pas expert du graphisme.

Prospectez comme un commercial

Pour optimiser votre recherche d’emploi, organisez vous ! Utilisez un tableur dans lequel vous renseignerez les entreprises, vos contacts qui en font partie, leurs adresses, numéros de téléphone, les dates à laquelle vous les avez contacté et relancé …

Cela vous permettra d’avoir une vision globale et synthétique de votre recherche, sans vous emmêler les pinceaux entre vos candidatures.
Vous le comprenez bien, chercher du travail, ca nécessite déjà un certain nombre de compétences ! Si vous avez le sentiment de ne pas être au niveau, n’hésitez pas à demander leurs conseils et avis à vos proches, par exemple ce qu’ils pensent de votre CV. Et pour vous aider dans votre recherche d’emploi, pensez à passer votre CLéA !

cqp

Prouvez vos compétences, valorisez les CQP !

Les CQP, pour Certificat de Qualification Professionnelle, valident des compétences spécialisées dans un métier. Ils sont créés et délivrés par la CPNE (rappelez vous, on vous en parlait ici lien vers article CPNE) des branches concernées. Ces certificats répondent aux besoins en compétences des entreprises et des salariés des branches en question. Vous trouverez l’intégralité des CQP ici . Lire la suite…

martineformatrice

Martine, formatrice « les personnes ayant passé leur CLéA veulent revenir pour de nouvelles formations »

Aujourd’hui, nous partons à la rencontre de Martine, directrice d’un centre de formation en région parisienne. Lire la suite…

tpf

Lexique : le TPF, pour mieux comprendre le financement de la formation

Chaque employeur, quel que soit son nombre de salariés, son activité ou la forme de son entreprise, doit contribuer au financement de la formation continue de son personnel et des demandeurs d’emploi en payant une contribution annuelle. Lire la suite…